Accueil » Le Matériel » L’Encre

L’Encre

Qui dit Qalam dit Encre.

Traditionnellement le calligraphe prépare lui-même son encre. Par exemple, un mélange à base de suie (pour le noir) ou autres pigments naturels (pour les couleurs), d’un liant (gomme arabique, miel, blanc d’œuf…) qui va aussi rajouter de la brillance et permettra de fixer au papier, et d’eau.

Les encres colorées telles que l’arsenic jaune, le blanc de plomb, le rouge de cochenille ou l’or étaient également utilisées traditionnellement dans le passé, généralement sur des fonds plus sombres.

Selon son procédé de fabrication, une encre va + ou – foncer avec l’âge et pénétrer dans le papier.

exemple d’un kit de fabrication
Plusieurs flacons d'encres

J’ai pour ma part au début testé plusieurs choses qui me passaient sous la main…comme vous le voyez sur la photo ci-contre.


Mais pour les débutants et pour faire simple, il vaut mieux se procurer des encres vendues dans le commerce pour commencer. L’idéal étant une encre à base d’eau. Quelques exemples ci-dessous peuvent faire l’affaire.

👉 Disponible dans ma Boutique en ligne : Pots d’encre aquarelle liquide ECOLINE, individuel ou en coffret.

ici une calligraphie réalisée avec mon calame et une encre aquarelle à l’occasion de la fête de fin du mois de Ramadan. (Aïd Moubarak)

On peut donc utiliser une encre de chine basique que l’on va diluer avec de l’eau (2/3, 1/3 mais pas plus). L’eau de rose est particulièrement conseillée car celle-ci a la propriété de bien conserver l’encre sans l’altérer. L’encre ne doit être ni trop épaisse, ni trop diluée. En effet sa transparence va laisser apparaitre le mouvement des lettres et les tracés. Ce qui donne je trouve toute la beauté et la personnalité à une calligraphie. Contrairement à une impression “en série” que l’on pourrait obtenir uniquement informatiquement par exemple.

A l’intérieur de l’encrier, vous trouverez des fils de soie naturelle.

Servant de tampon absorbeur, ces fils vont permettre au qalam de s’imprégner d’assez d’encre sans en prendre trop. Bien pratique pour éviter les pâtés !
Ces fils ont aussi l’avantage d’empêcher au qalam de se heurter aux parois de l’encrier (ce qui pourrait par conséquent le fragiliser).

Vous pouvez remplacer ces fils par du gros fil de coton blanc ou de laine ou encore par une éponge naturelle dense.
Et si vous n’avez rien de tout cela, versez juste un petit peu d’encre dans un bouchon. Puis après avoir trempé rapidement votre qalam dedans, tamponnez le bec sur un morceau d’essuie-tout avant d’écrire.


👉 Disponibles dans ma boutique en ligne : au choix par lot de 2 encriers transparents ou petits pots en verre avec lica.

Cliquez ici pour voir ma vidéo > Comment je prépare mes encriers <

Nombreux artistes contemporains utilisent aussi parfois l’encre, la gouache, ou la peinture à l’huile. Il est possible de mélanger plusieurs couleurs et/ou de les alterner afin de donner des rendus uniques. A noter aussi que selon l’outil employé, l’aspect sera évidemment différent.

Tout dépendra donc de vos goûts et du résultat souhaité !

1 commentaire pour “L’Encre”

  1. Retour de ping : Le Papier Le Matériel - Dessin Calligraphie arabe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *